Collège 800 à Montévrain

Construction d’un collège d’une capacité de 800 élèves à Montévrain

Maitrise d’ouvrage : Département de Seine et Marne
Mission : Concours
Surface : 6 291 m²
Montant des travaux : 12 668 630 €HT
Performance environnementale : RT 2012 -12% / Certification HQE
Avancement : Concours classé 2ème

 

Le collège de l’écoquartier de Montévrain s’inscrit à un endroit stratégique d’un pôle d’équipements publics situé à la charnière des espaces construits et de l’espace ouvert majeur qu’est le Parc du Mont Evrin.
A ce titre il doit assumer une transition par une présence qui tient les alignements sur les voies publiques et une façade intérieure plus malléable qui laisse s’épanouir les différentes fonctions.

Les contraintes urbaines nous ont conduit à proposer une rue intérieure pour donner à cette longue circulation interne une ambiance agréable, fonctionnelle et conviviale.
C’est en fait la colonne vertébrale dont le traitement particulier affirme l’identité du collège.
Cet axe est un volume saillant dont l’ouverture zénithale filante et colorée à l’Est amène une lumière naturelle
Chatoyante directement ou par réflexion sur les murs jusqu’au rez-de-chaussée.
Ce volume se retourne au Sud pour abriter le volume du hall et décroitre en paliers successifs jusqu’au parvis.
Cette épine dorsale relie 3 blocs de classes séparés par des creux vitrés et transparents ou sont implantés blocs sanitaires et circulations verticales. Ces intervalles assurent aussi une adaptation fine à la légère déclivité du terrain vers le Nord en permettant d’intercaler des rampes douces qui n’influent que sur le niveau du rez-de-chaussée. Le R+1 reste horizontal, la différence étant absorbée par la modulation des hauteurs des plénums des faux plafonds.
Pour permettre une redistribution ultérieure des locaux tout en garantissant le maintien des qualités acoustiques requises, le principe constructif retenu est celui de voiles en béton parallèles pour les façades et les parois internes des circulations.
Enfin pour un entretien aisé des toitures végétalisées latérales cet élément est recoupé ponctuellement par des passerelles fermées.
En revanche, le bloc pouvant être détaché à plus ou moins longue échéance pour revenir à un collège 600 est conçu en poteaux/poutres pour offrir une souplesse maximum lors de son réaménagement et permettre éventuellement de dégager complétement les plateaux.
Il est relié au corps principal par une coursive vitrée couverte mais non chauffée pouvant facilement être démontée. Son emprise foncière et son accès lui permettent d’être totalement autonome à terme.
Sur l’élément dominant que représente la succession de classes à R+1 vient se greffer différents pôles à simple rez-de chaussée dont la disposition les rend immédiatement identifiables.
Ainsi l’accueil se fait depuis le parvis entre les pôles Direction et Vie Scolaire qui viennent pincer le volume du hall pour conduire à la naissance de la rue intérieure et l’escalier d’accès à la circulation en mezzanine tandis que le pôle enseignants vient bloquer la composition à l’angle des deux rues.
Les interstices vitrés entre ces différents volumes laissent deviner la vie intérieure du hall et de la circulation centrale.